Le blog de GERZ

Mon top 5 Film Culte Feat Nexty

par DJ Gero

Passons les classiques dont tout le monde a parlé (ou parlera). Exit donc la filmographie (presque) complète de Robert de Niro, les débuts d'Al Pacino, les prouesses de Brad Pitt (Seven, Fight club , Inglorious Bastards), le mythique Las Vegas Parano, le formidable LA Confidentiel, and co. Il en manque, mais avec ces 5 films tu trouveras forcément un film à voir en amoureux avec ta copine...

Bad Boys, par Rick Rosenthal, 1983

L'un des meilleurs films sur l'univers carcéral des mineurs. On y trouve un Sean Penn encore tout jeune et enragé, qui signe des débuts plus que prometteurs. Il tournera ensuite dans de très bons films noirs comme Les anges de la nuit, La dernière marche, ou le célèbre Colors avec Denis Hopper.

True Romance, de Tony Scott (1993).

Film romantique moderne à la Bonnie and Clyde. La rencontre (organisée) d'une call-girl et d'un vendeur de Bd, fan de films d'arts martiaux et d'Elvis.

Romantique, ce dernier ira buter le mac de sa dulcinée pour qu'elle retrouve sa liberté. Pressés de quitter les lieux, ils embarqueront -sans le vouloir- une valise pleine de coke, et s'improviseront dealeurs pour le milieu du cinéma hollywodien. Pas facile à faire lorsqu'on y connaît rien et qu'on a la mafia sicilienne aux trousses. On croisera sur leur route un Brad Pitt méconnaissable, mais aussi la meilleure réplique de Dennis Hopper (écrite par Tarentino himself), expliquant à un mafioso sicilien la raison pour laquelle ce dernier a la peau matte (les "nègres" seraient passés sur son arrière grand-mère). La petite histoire se finira d'une balle dans la tête. Je ne raconte pas la suite.

Bad lieutenant

1992, par Abel Ferrara, avec un incroyable Harvey Keitel. La descente aux enfers d'un flic défoncé, associant la (grosse) défonce (dans un soucis d'authenticité, toutes les prises de drogues sont réelles), le sexe et la religion. Film sur la rédemption façon Ferrara : pour l'atteindre, il faut avant tout passer par le fond du gouffre. Pas de doute, on est en plein dedans.

C'est arrivé près de chez vous

faux documentaire noir et blanc de Rémy Belvaux ("hein mon ptit Rémy!"), également le premier film de Poolvorde. Parodie cynique de l'émission Strip-tease, tourné sans moyen. On y trouve le mode d'emploi pour buter un facteur, les règles à suivre pour lester de pierres un cadavre afin qu'il ne remonte pas à la surface, comment économiser des balles en repérant que sa victime est tout simplement cardiaque et qu'un simple cri suffira. On apprendra également pourquoi les enfants, c'est moins pratique à tuer : ça court partout, ça hurle...

American Psycho

film américain réalisé par Mary Harron, adaptation du roman de Bret Easton Ellis. La vie d'un golden-boy de 27 ans, travaillant à Wall Street avant le krach de 1987. Le luxe, les boites huppées, la drogue, c'est son quotidien. Mais pas seulement. C'est un psychopathe, un vrai. De la trempe de ceux qui tuent, décapitent, torturent, égorgent, violent. Une scène mythique : celle de la carte de visite. Parce que c'était lui, parce que je voudrais que ce soit moi...