Le blog de GERZ

Mon top 5 Film Culte feat Davel

par DJ Gero

1/ AKIRA écrit, réalisé par et tiré d'un manga de Katsuhiro Ōtomo

J'avais réussi à convaincre mon père de me l'acheter en VHS. Et comme beaucoup de gens je n'ai rien compris. Il a fallut attendre de lire le manga pour voir u peu plus clair mais il reste que c'était un des premiers dessins-animés que je voyais qui ne s'adressait pas aux enfants, avec une animation à couper le souffle et une histoire complètement barrée. Et même en VF il est bien !

2/ NOWHERE de Gregg Araki

Non je ne l'ai pas mis par ce que le nom du réal. est un anagramme de mon premier choix. On était parti à 5 potes pour voir ce film, et je crois être le seul à être sorti de la séance en disant « il est mortel ! » plutôt que « non mais n'importe quoi, quelle merde ! » Complètement barré en couille total, il faut passer plusieurs degrés de lectures, d'absurde, de choc, de drogue et de kitsch assumé pour apprécier ce film.

3/ STARSHIP TROOPERS de Paul Verhoeven

Il avait déjà parsemé Robocop de tonnes de critiques à peine voilées sous formes de fausses pubs qui font rire lorsqu'on ne se dit pas qu'elles pourraient être vraies. Dans ce film c'est encore pire. Critique directe des sociétés militaires, leurs absurdités sont soulignées discrètement : un homme handicapé par une bombe affirmant avec fierté que l'armée avait fait de lui l'homme qu'il est aujourd'hui, les uniformes des scientifiques tout droits inspirés de ceux des SS, des gens obligés de faire l'armée pour avoir l'autorisation de faire un enfant. Trop discrètes peut-être, beaucoup de gens ont pris ce film au premier degré, comme un film de science-fiction guerrier débile. Il est tout le contraire.

4/ PRINCESSE MONONOKÉ de Hayao Miyazaki

Je sais, ça fait deux dessins animés (et comme j'écris ça au fil de l'eau, j'ai peur pour le 5e et dernier film de ma sélection) mais tout de même, quelle claque ! C'est un des films dont je suis ressorti de la séance sur un petit nuage, ayant besoin de quelques heures pour comprendre et me rappeler qui j'étais, et où j'étais. L'animation et les dessins sont absolument fantastiques, le monde créé est tellement féérique et réel, et puis son scénario représente aussi pour moi la différence fondamentale entre les dessins animés japonais et les autres : ils se sont permis de ne pas mettre de vrai méchant mais uniquement des protagonistes aux désirs, ambitions, et priorités différentes toutes très compréhensibles et souvent en conflit. Enfin, et un des points d'orgue du film, la musique par Joe Hisaishi est juste sublimissime et inoubliable.

5/ WILLOW par Richie Cunningham... oups non par Ron Howard ! :)

Combien de fois ai-je vu ce film ? Franchement je ne saurais vraiment pas le dire. Créé par Georges Lucas (quel mauvais réalisateur mais quel conteur de génie), un amateur de l'héroic-fantasy comme moi ne pouvait pas passer à coté de ce film d'aventure génial avec de la magie, des monstres, des chevaliers. « Vous êtes tous des porcs », « Au secours, un pec me menace avec un gland ! », j'en ai gardé quelques expressions. Plus drôle aussi que les classiques de l'époque comme Legend ou l'Histoire sans Fin, que j'aime beaucoup par ailleurs mais moins.

Pour conclure, et en regardant ma liste j'en déduis que je reste un grand gamin. Où sont les films de la Nouvelle Vague ? Où sont les films chiants qui passent d'interminables minutes sur le un plan fixe d'un bout de trottoir sale pour exprimer la futilité de l'existence dans un monde post-moderne ? Merde, le seul film que je regrette de ne pas avoir eu la place de mettre ici pour l'instant c'est … « Y'a-t-il un pilote dans l'avion ? »... ou un porno. ^_^