Le blog de GERZ

le tour du monde de méga part 7

par DJ Gero

Adelaide, Australie du Sud. Le temps de poser mon sac et l'on m'entraine (bien contre mon gré vous l'imaginez bien) dans une tournée d'inspection des pubs locaux. Accompagné de la galeriste Lisa ainsi que d'une poignée de graffeurs locaux, nous ne tardons pas à retrouver Kaylin, fraîchement débarquée d'un concert de Suicidal Tendencies (qui officient donc toujours). Je garde de cette soirée animée des souvenirs quelque peu flous, quoique généralement lumineux et particulièrement libidineux.

Crocodile Dundee et bière Foster sur fond de riffs Angus Youngiens. L'évocation de l'Australie suscite de par le monde une série de clichés aussi tenaces qu'une poignée de morpions dans la culotte de Carla. Il en va de même pour la faune locale (qui a probablement elle aussi visité ladite culotte mais je parle ici des clichés). Ayant par le passé vécu une année à Sydney, je n'avais jusqu'alors jamais croisé de Koalas, ni même de Kangourous. Ces derniers se font en effet étonnamment discret lorsque l'on se promène dans les rues de la citée. Je profite donc d'une journée "quartier libre" pour errer dans les montagnes qui bordent la ville à la rencontre de quelques sympathiques spécimens. Jump jump!

Mais l'expo débute et il est temps de serrer quelques mains tremblantes d'émotion. Une fois encore beaucoup de promo et de bruit autour du show, et je profite de l'occasion qui m'est présentement donnée pour saluer Owen, auteur du meilleur profile jamais écris à mon sujet. L'occasion de pratiquer votre anglais : http://www.fivethousand.com.au/look/longing-to-be-knotted-together/ Au cours des dernières décennies l'État du Sud est parvenu à se hisser parmi les leaders internationaux du monde viticole, et la qualité de la production made in Australia trouve aujourd'hui sa place sur les tables des meilleurs restaurants. Une tournée de dégustation des vignobles alentours s'impose donc à tout Français qui se respecte, et votre serviteur n'échappera naturellement pas à la règle.

Je ne laisserai pas passer cette occasion unique de vous informer. Chiraz, Cabernets et Portos millésimés défilent au cours d'une journée inoubliable et dont je garde effectivement tous les souvenirs. Hips ! Déjà une semaine ? Et oui… il est temps de rejoindre Bali pour quelques jours, avant de m'envoler vers Jakarta où m'attend une prochaine exposition. Ai-je d'ailleurs mentionné la conférence en langue indonésienne que je vais y donner ? La suite au prochain épisode.

http://www.ilovemega.com

Welcome to Adelaide

I like boobs

Prêt ? Partez !

Lisa + Kaylin

Ben, cuisinier et amateur de tatouages

Un "restaurant" d'Adelaide avait déposé le nom Burger King rebaptisé Hungry Jacks en Australie. Toujours aussi dégueulasse.

L'eucalyptus produit chez les Koalas un effet comparable a celui de la tweed chez les humains

Je me familiarise avec les pratiques locales

"La stripeuse a marqué son nom sur mon bras et à 4h du mat j'ai pensé que ce serait une bonne idée de me le tatouer" Big up pour Jeremy

À 14 ans, Arms est le plus jeune writer que je connaisse

Visite des vignobles locaux

Un petit porto de 30 ans d'âge, cela ne se refuse pas

Bye bye Adelaide

SITE DE MEGA