Internet Explorer : la revue du WEB

Shane Smith is the new Steve Austin

par Street Tease Mag

Le fondateur de Vice est l'un des patrons de presse les plus difficiles à choper en interview. Et tel Tom Hanks dans Catch Me If You Can, le journaliste Olivier Tesquet lui court après depuis un certain temps. Ce dernier a profité du lancement du nouveau joujou de Vice en France pour s'entretenir longuement avec Shane Smith.
Au moment où son entreprise a été valorisé à hauteur de trois milliards de dollars, les sujets de conversations ne manquent pas. Et comme Smith maîtrise l'art de la punchline, il n'oublie pas de se moquer de ces gens qui dans une époque pas si lointaine le prenaient pour un guignol. Aujourd'hui, il ne fait plus rire personne.

Pour lire le papier : Shane Smith : “Quand un enfoiré comme moi n’en fait qu’à sa tête, ça ne plaît pas”


Shane Smith dans les locaux de Vice, à Londres.

A lire aussi : notre rubrique médias

Via Télérama.fr