Definitely leppard

par Schmitto

A little post for my friend; Marvy da pimp. Je me dois de vous parler de Def Leppard, de l'imprimé du même nom, léopard, et de sa place ds l'histoire du hard-rock. Tout ca à cause de notre mix de pastis et de skunk de hier soir ! Vlà pas la conversation de chéper sur l'esthétisme d'une période très particulirère dans le metal : la vague anglaise des mid eighties, un truc de heavy tapettes. Les kings de l'imprimé animalier; c'étaient Def Leppard.

Marvy me disait, avant de s'endormir sur une chaise, c'est de la musique de winner, de mecs qui sèchent les cours le lundi, pas le vendredi. De la slacker music, quoi. Parce que oui oui, dans notre team, on est encore grave sous influence Ferries Bueller ! Encore plus fort que l'original shit de Def Leppard, ya eu la parodie; Spinal tap.

Quelques années plus tard, Axel Rose nous a fait un putain de léopard revival.

De clics sur google-image en clics sur youtube, je me suis souvenu que le léopard c'était aussi le kiff de la première des skate stars; Tony Alva.

Pour tenter d'etre complet, au delà de toute mode, l'imprimé léopard a tjs ete le truc des radasses, des niçoises, des putes du sud de notre france, quoi.

Et le fashion biz n'ayant peur de rien, les rédactrices de mode ont remis ce bad au gout du jour.

Du coup, comme d'hab, les pop stars suivent a fond.

Et bang, ds le monde du très mauvais gout, tu peux désormais trouver de tout en léopard, du siege bb au taser, en passant par l'auto-moto, sans oublier la biere Saxon !