Kool park

par Schmitto

Nan, je ne vais pas vous parler du "Paranoid park" de Gus Van Sant, ni du "Ken park" de Larry Clark, mais du "Kool park" de Larry Van Schmitt. Depuis début juillet, à la nuit tombée, on ride régulièrement le skate park de bercy avec les Mad Dogs.

Au delà de la pratique de la planche à roulette, un skate park est une zone pleine de magie. Un kids paradise fait de rencontres, de rigolades, de solidarité, de bières, et de spliffffffs. Une putain de zone internationale où hier soir, après avoir tripé sur la rampe avec un kid de San Francisco, j'ai rencontré deux lil' vénézueliennes aux looks de foliiiiiiiiiiie.

Bon, ta vu, le seul bad sur ce spot, c'est la couleur des lampes au sodium; couplé à la low quality des capteurs de mon téléphone, ca donne une série franchement ghetto, mais ces girls avaient trop de style, et des putains de tatoos: Jannis Joplin pour l'une. L'autre, aka Horaima, venait de se faire faire son premier = skate.

Mais mate le niveau de ces filles, et après tu veux me parler du french charme des bouffones abonnées à jalouse et au baron, mais qu'elles aillent se faire mal baiser plus loin, moi je veux une skate girl, bordel ! Ben wai, les filles qui skatent ca m'a tjs fait triper. Hier yavait Ornella qui, oui oui, tape le ollie, mais il manquait Segogo, Laetitia, Eva, et Naolia. La petite est partie faire du skimboard dans le sud. J'adore, quand elle skate pas, elle fait du skim. Un reve de meuf quoi.

Au bout d'un moment le Kool park s'est transformé en Africa park, yavait tous mes négros ds la maison. Marvy, Manaré, le cousin, Ornella, Estelle, French lopez, les CloneX... Hé ben putain, j'avais déjà capté qu "Africa is the futur" pour la musique, mais je savais pas pour le skate, mec !

Et au Kool park ca défile toute la night. Vers minuit débarque un kid tout droit venu de Williamsburg; trop un look de fou de cainri from brooklyn zoo avec son bike de dingue. De l'anti fix quoi, prêt pour un bike kill ce kid ! Voir post du 03/07 =

http://www.street-tease.com/blogs/schmitto/684-ride-again.html

Pour finir, ben j'ai déconné. A skater avec mes petites vans de gay, et à m'imaginer avoir encore 16 ans, bang, je me suis défoncé la cheville. Nurse me please !