Take Away : le blog des cuisines de rue

Réparate

par @FrancoisChe

Dans sa cantine, Jean-Louis Lacaze revisite les grands classiques de la gastronomie azuréenne. L'un des secrets les mieux gardés du 12e arrondissement de Paname.

Voilà un chef niçois qui n'est pas du genre à raconter des salades. Il préfère les fabriquer derrière son comptoir. Et si on se rend chez lui les yeux fermés, c'est aussi pour dévorer son pan bagnat. Un sandwich un peu oublié dans nos contrées où le burger est roi. Pourtant, celui de chez Réparate gagne à être connu. Dans un pain frais, le maestro dispose minutieusement ses ingrédients. Inutile de préciser que tout est frais et parfaitement assaisonné. Ainsi on retrouve dans le désordre... radis, poivrons, concombre, anchois, roquette, thon, olives noires, œuf dur, basilic, vinaigre de Banyuls, sans oublier l'incontournable huile d’olive. Une vraie dinguerie.

La note : 15/20

Le plus : un bon plan street food dans un quartier qui en manque cruellement

Le moins : petit conseil pour les gars qui font gaffe à leurs pompes, écartez bien les jambes en mangeant. Une seconde d'inattention et c'est la tâche d'huile d'olive au milieu de la sneaker.

Réparate, 128 rue de Charenton 75012 Paris. Du lundi au vendredi 11h - 17h. Formule sandwich, dessert et boisson à 9€. Sandwich et boisson 6€


Texte par François Chevalier