Rayon frais

Photo

par Mpy Was Here

Gangs Story : les clichés de Yan Morvan exposés à la galerie Sitdown

Gangs Story : les clichés de Yan Morvan exposés à la galerie Sitdown

UPDATE : Les photographies de Yan Morvan sont exposées à la galerie Sitdown, jusqu'au 22 février (entrée libre). Son livre Gangs Story avait fait l'objet d'une première exhibition chez Wrung, fin 2012. Voici le papier que nous avions publié à l'époque.

Mal connu, le phénomène des gangs a contribué à ternir l’image des quartiers. Gangs Story propose au travers du travail exceptionnel du photo-reporter Yan Morvan qui s’étale de 1970 à nos jours, et de Kizo, un ancien membre d’un gang de Grigny de découvrir cette histoire méconnue.

Tout commence dans les années 60, les blousons noirs règnent alors sur le pavé banlieusard. Puis au milieu des années 70, c’est la fin des 30 glorieuses et le regroupement familial : le piège de la ghettoïsation se referme sur cette population parquée dans des cités dortoirs.

L’histoire des gangs est profondément liée à cette histoire de l’immigration, de l’urbanisme et bien sûr du développement de phénomènes culturels comme le rock, le punk, puis le hip-hop et le rap. Conformément au modèle américain, les gangs vont développer une véritable culture : logos, signes de ralliement, mode vestimentaire, musique. Mais quelles sont les raisons qui poussent un jeune à intégrer une bande ? Est-ce lié à un phénomène de mode ? Au phénomène de groupe qui donne le sentiment d’être plus fort ? Un attrait pour la violence ? La quête identitaire d’appartenance à une ethnie ? Si les jeunes qui organisèrent les premiers gangs l’ont souvent fait pour se protéger des agressions racistes d’autres bandes, cette motivation première dérivera progressivement pour aboutir aux comportements autodestructifs actuels. Ainsi se développeront les gangs comme les Hells Angels, les Rebels, les Skinheads, les Black Panthers, les Black Dragons, les Ducky Boys, la Secte Abdulaï Mendy, les Black Panthers, les Asnays etc...
Gangs Story s'articule sur deux supports, d'abords un documentaire en deux parties qui retrace l'origine des bandes au travers d'entretiens avec les membres de certaines d'elles, ensuite par la publication incroyable du livre qui voit remonter à la surface une quantité de photos issues des parutions précédentes de Yan Morvan (dont le mythique Le Cuir et Le Baston, totalement collector), immersion totale dans l'univers des bandes.

Les documentaires sont visibles en ligne ici :
- Partie 1 "Les années rock"
- Partie 2 "Les années Rap"

A noter qu'une très bonne interview de Yan Morvan est toujours consultable en ligne chez les copains de Vice.




Hell Angels.




Red Skins.


Black Dragons.