Revues

Grems :
« J'ai fermé pas mal de bouches »

Grems

Difficile de passer à côté de Grems. A la fois rappeur, graffiti artiste et illustrateur, le bonhomme excelle dans plusieurs domaines. Il y a deux ans il sort Airmax , disque dans lequel on découvre son impressionnant flow sur des productions à la fois électro et jazzy. Grems nous parle de son parcours et du second disque de Rouge à Lèvres, Démaquille Toi !, dans les bacs depuis le mois d’avril.

Consulter la revue...

dDamage :
« Nous sommes des collabos »

dDamage

Véritable ovni de la scène électronique française, dDamage poursuit lentement, mais sûrement, son ascension. Après quatre albums, une pléiade de maxis et un certain nombre de remixes, le dernier projet musical du duo déjanté s’intitule 100 % Haine, un nouvel EP paru sur le label Tigerbass au mois de décembre.

Consulter la revue...

Dimitri Coste :
« Je suis resté bloqué dans les années 90 »

Dimitri Coste

Lorsque Vans te contacte pour designer ta propre paire, c'est le genre de collaboration qui ne se refuse pas. Lorsque Dimitri Coste, vans-a-holic de son état, accessoirement photographe/réalisateur, s'est vu proposer de bosser sur un modèle perso issue de la nouvelle collection OTW (pour Off The Wall), en compagnie de Cartoon, The Blackouts (aka Ako & Atiba Jefferson) et d'Eric Elms, la réponse a fusé.

Consulter la revue...

Estevan Oriol :
« Le gang, c'est pour la vie »

Estevan Oriol

Pour la 9ème édition de la "Back in the days", après Jamel Shabazz, Martha Cooper, Ricky Powell, et moult autre big acteur de la culture hip-hop, l'organisateur Nadim Makhlouf a invité Estevan Oriol à exposer ses clichés. West Coast attitude, gangsta shits en pagaille, hand signs, biatchs, tatoos, lowriding, Estevan Oriol est l'ambassadeur photo de la culture latino, une subculture hyper codifiée ou rien n'est fait par hasard.

Consulter la revue...

Violaine Schütz :
« Sur “Discovery”, les références de Daft Punk ne sont pas toujours avouables »

Violaine Schütz

Comment s’attaquer au mythe Daft Punk ? On a déjà connu sujet moins casse gueule. La journaliste Violaine Shütz a choisi de démarrer par Around The World : le morceau qui a reconfiguré la carte des musiques électroniques de manière durable. En la matière, pas un ouvrage à se mettre sous la dent, excepté un abécédaire sans saveur épais comme un dossier de presse paru en 2002.

Consulter la revue...

Supakitch :
Compositeur de mélodies graphiques

Supakitch

Du graffiti au graphisme, de la peinture à la sculpture, des posters à la fourrure, de l’art plastique à l’art mélodique.
Installé depuis peu à Brooklyn, Supakitch est un artiste touche-à-tout à l'ouverture d’esprit plus que large et au style global hyper personnel.

Consulter la revue...

Adam Kesher :
« Philippe Zdar est un grand imitateur »

Adam Kesher

Le quintet bordelais est de retour avec le meilleur album de leur jeune carrière dans les bagages. Après 18 mois de gestation, le concours de Philippe Zdar et Dave1 pour produire ce qui sera l'un des disques majeurs de l'année.
Nous en avons profité pour rencontrer Julien et Gaëtan, histoire de leur proposer un petit questionnaire spécial Bordeaux.

Consulter la revue...

Stupeflip :
« Allez tous vous faire foutre »

Stupeflip

Entre deux coups de marteaux, dans un décor un peu fou, nous avons posé quelques questions, sans concession au leader du Crou. A visage découvert (pour une fois), il nous a parlé de la manière dont il a travaillé à la réalisation des derniers morceaux, mais aussi de masques, de timidité, de Grand Corps Malade et de Benjamin Biolay…

Consulter la revue...