<![CDATA[Street Tease]]> fr-fr <![CDATA[Street Tease]]> <![CDATA[REVUES / Tim Moreau - “Les pionniers du Baltimore Club voulaient faire danser les gamins des quartiers”]]> ...Lire la revue ]]> <![CDATA[FRAIS / Découvrez en avant-première le documentaire “Baltimore, Where You At ?”]]> Le Français Tim Moreau a rencontré les principaux acteurs de la scène Baltimore Music. Le résultat : un film passionnant sur l'histoire de ce style hybride à mi-chemin entre house et hip-hop devenu en deux décennies la bande son des quartiers de « Charm City ».
Après la publication d'un grand entretien avec le réalisateur, ce jeudi 5 mars, le documentaire sera visible ce week-end (7-8 mars), en intégralité et en exclusivité sur le site de Street Tease Magazine.

A l'instar de Chicago, Houston, Detroit ou encore Atlanta, la cité située dans l'Etat du Maryland, théâtre de la série culte The Wire, a marqué l'histoire des musiques urbaines afro-américaines. Ce documentaire témoigne de la contre culture yankee issue d'une ville en proie à la désindustrialisation et revient aux origines d'un genre encore peu documenté, source d'inspiration de nombreux producteurs.

Lire notre entretien avec Tim Moreau :Les pionniers du Baltimore club voulaient faire danser les gamins du quartier

La bande-annonce

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / D-BangerZ dévoile son nouveau clip]]> Le groupe de rap lâche le premier extrait vidéo de son album.

]]>
<![CDATA[FRAIS / The North Face célèbre l'exploration avec les 30 ans de la Mountain Jacket]]> The North Face souffle les 30 bougies de son emblématique Mountain Jacket. Née à Berkeley en 1985 pour aider les explorateurs à conquérir les plus hauts sommets du monde, cette veste bénéficiait des matériaux les plus révolutionnaires de l'époque.
L'exploratrice Sally McCoy revient sur sa relation avec cette veste capable de braver l'Everest.


Véritable concentré d'innovations techniques, la Mountain Jacket est le fruit d'une collaboration entre les explorateurs et la marque pour repousser les limites de l'exploration, apportant des solutions à leurs besoins en expéditions, améliorant la façon dont nous arpentons le monde. Comme l'explique Sally McCoy qui revient sur son histoire :



Cette veste a gravi les plus hauts sommets de la planète, faisant son chemin à travers les conditions météo extrêmes et les tempêtes. La Mountain Jacket a notamment protégé l'équipe des Snowbirds Everest Expedition en 1987 qui ont été confrontés à un environnement hostile et aux intempéries lors de leur voyage.
Au cours des ces 30 dernières années, la Mountain Jacket a continué d’évoluer afin de répondre aux besoins des explorateurs grâce aux innovations techniques et aux nouveaux matériaux révolutionnaires. Elle a ouvert la voie au système de superposition des couches de protection largement utilisé dans les sports outdoor aujourd'hui.

Loin des sommets la veste connait aussi un intérêt certain dans les milieux urbains, notamment grâce aux collaboration avec Supreme qui ont mit en lumière ce modèle iconique. C'est donc tout naturellement que The North Face célèbre ses 30 ans avec une collection SS15 dédiée à la ville comme à la montagne.

Inspirée de la version originale de 1985 et déclinée en 4 versions, de la plus résistante à la plus citadine, utilisant le Gore-Tex ou le HyVent (matière imperméable et respirante), la gamme offre la possibilité de profiter des avancées techniques qui sont propres à TNF.

Les vestes sont dès à présents disponibles chez certains détaillants et sur le site officiel.
Vous pouvez prolonger l'expérience avec le mini-site dédié incluant des photos historiques et tous les détails produits.

#NeverStopExploring

Limited Mountain Jacket - Veste Gore-Tex® en exclusivité chez colette.


Rage Mountain Jacket - Veste imperméable (membrane Hyvent ®).


Heritage Mountain Jacket - Veste de protection avec traitement déperlant.


Seasonal Mountain Jacket - Coupe-vent ultra léger.
]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Le clip d'Erevan Tusk donne faim]]> Les dudes d'Erevan Tusk viennent de sortir Growing, sortent de balade estivale en famille version The Walking Dead. Extrait de leur EP éponyme, le track prouve que les enfants ont des goûts simple, un pic-nic au bords de la mer et une surprise, le tour est joué. Bon ap.






]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / NBA : LaVine survole le concours de dunks]]> L'épreuve du Slam Dunk Contest était en perte de vitesse. On pensait avoir tout vu. C'était sans compter Zach LaVine, auteur d'une performance digne du jeu vidéo NBA 2K15, ce week-end au All-Star Game New York. Le replay.

]]>
<![CDATA[BLOGS / souslesdropics / AMSTERDAM / GREETINGS FROM / CARTE POSTALE]]> Une nouvelle carte postale, cette fois-ci Amsterdam! Un court aller-retour le temps d'un week-end. Quelques images, les copains, des sourires...

]]>
<![CDATA[BLOGS / Le blog de GERZ / Adele - Rumour Has It / GERZ remix]]> ]]> <![CDATA[BLOGS / Take Away : le blog des cuisines de rue / Larry's Food Truck]]>


Encore un nouveau venu sur le parvis du cinéma MK2 Bibliothèque. Menu du jour : un food truck spécialisé dans le hot dog.

Lire la suite...

]]>
<![CDATA[FRAIS / All Star Game : Et Vince Carter survola le Slam Dunk Contest de l'an 2000]]> 15 ans après les faits et à la veille du All Star game de New York, retour sur l'un des plus beaux concours de dunks de l'histoire de la NBA marqué par la performance exceptionnelle d'un seul homme.

A lire aussi : Ce jour où Vince Carter a escaladé Fred Weis

Si l'on peut débattre de la faiblesse de son palmarès (Rookie of the Year 1999 et champion olympique 2000 tout de même), en revanche, il y a une chose que l'on ne peut contester : Vinsanity fait partie des meilleurs smasheurs de l'histoire, aux côtés des Dominique Wilkins, Julius Erving et Michael Jordan.

Cette réputation, le joueur formé à North Carolina la doit surtout au cru 2000. Cette année marque un tournant dans la carrière de Carter. De dunkeur ultra spectaculaire habitué des highlights, le natif de Daytona Beach (Floride) va basculer dans une autre dimension : d'abord, en écrasant le dunk contest du All Star Game organisé à Oakland, ensuite, en escaladant Fred Weis aux Jeux Olympiques de Sydney. Dans une discipline où l'on pensait avoir tout vu, Carter va tout simplement inventer des tricks jamais observés sur un terrain de basket.

Le 13 février 2000, le scoreur des Raptors de Toronto (23 ans) est dans la forme de sa vie. Son mètre de détente sèche lui permet de lâcher deux 360 degrés avec moulin à vent inversé (l'un face au panier, l'autre en ligne de fond), un Rider avec rebond (merci Tracy Mc Grady, son cousin) et un tomar avec le bras suspendu dans le cercle. Les joueurs au bord du terrain - Shaquille O'Neal - en tête, et le monde entier sont sous le choc. On se frotte les yeux pour y croire. Rebelote quelques mois plus tard, le 26 septembre pour être précis, l'Américain volant joue à saute-mouton avec un pivot de 218 centimètres. Les téléspectateurs bondissent de leur canapé...
Aujourd'hui, Vince Carter termine tranquillement sa carrière à Memphis. Il n'a jamais été champion NBA, mais il a marqué définitivement l'histoire de son sport.

Le replay


Texte par François Chevalier

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / adidas Originals by Kanye West]]> Adidas dévoile le teaser de sa collaboration avec Kanye West, baptisée Yeezy Boost. Première surprise : les trois bandes sont absentes.
Ensuite, la paire porte le même nom que le modèle signature précédemment commercialisé par Nike. Le shape est quasi similaire quoique plus minimaliste. Cerise sur le gâteau : Adidas prévoit un coloris rouge. Quel farceur ce Kanye... Ça va le Swoosh, pas trop les boules ?

]]>
<![CDATA[REVUES / Ugly Mely - “Les Air Max, c'était une paire de racailles !”]]> ...Lire la revue ]]> <![CDATA[FRAIS / Que sont devenus les acteurs de “Sauvés par le Gong” ?]]> La semaine dernière, Jimmy Fallon réunissait toute l'équipe de Sauvés par le Gong dans son Tonight Show. Enfin presque. Un absent de marque manquait à l'appel : Screech. Et pour cause, Dustin Diamond est accusé d'avoir poignardé un mec dans la nuit du 25 décembre. Cette descente aux enfers ponctue un parcours pour le moins chaotique. Rappel des faits express.

A voir : le replay du passage chez Jimmy Fallon

A l'instar de son rôle de loser génial dans la série qui l'a révélé au début des années 90, Dustin Diamond n'a cessé de prolonger le WTF. Outre quelques apparitions dans des shows de télé réalité, Screech a tourné sa propre sextape, prétendu être le frère de Mike D des Beastie Boys pour draguer une meuf et ira jusqu'à écrire un bouquin publié en 2009 - Behind The Bell - dans lequel il affirme avoir couché avec plus de 2000 femmes. Au passage, il ne se prive d'égratigner ses camarades (qui depuis ne lui adressent plus la parole), à commencer par Zach qu'il a accusé de prendre des stéroïdes…
Au lendemain de son arrestation dans le Wisconsin pour cette histoire de cran d'arrêt, l'acteur plaide non coupable. La procédure suit son cours mais Dustin Diamond n'échappe pas au bad buzz. Quoiqu'il arrive, t'inquiètes pas Screech, tu restes notre perso préféré.

Et les autres ?

Zack Morris : Mark-Paul Gosselaar, le BG en Converse va fêter ses 40 piges dans quelques jours. L'Américain réalise une honnête carrière d'acteur de série (Weeds, Les experts, NYPD...).

Kelly Kapowski : Né en 1974, Tiffani-Amber Thiessen a connu son heure de gloire télévisuelle en interprétant Valerie Malone dans Beverly Hills. Depuis, c'est un peu la lose pour l'ex-Miss Junior America (1987).

A.C. Slater : Mario Lopez, l'athlète de Saved by the Bell s'est fait remarquer en présentant X-Factor (en binôme avec Khloe Kardashian) et America's Best Dance Crew sur MTV. Il a également participé à l'édition américaine de Danse avec les Stars et fait une apparition dans la série Nip/Tuck.

Jessica « Jessie » Murtle Spano : Mariée depuis 2003 au neveu de Ralph Lauren, Elizabeth Berkley s'est surtout distinguée dans le pseudo sulfureux Showgirls de Paul Verhoeven (1995).

Lisa Turtle : Rien à signaler du côté de Lark Voorhies si ce n'est une transformation faciale digne de Renée Zellweger. Flippant.

Repéré par François Chevalier

]]>
<![CDATA[FRAIS / Sneakers - Foot Locker lance 150 paires en 28 jours]]> Le mois de Février est connu comme étant chargé niveau sorties de sneakers, il n'en fallait pas moins à Foot Locker pour célébrer les US et lancer It Must Be February, soit pas moins de 150 sorties en 28 jours.

On était à Londres pour découvrir tout ça et vous faire notre sélection non exhaustive.


En plus d'un focus dédié à la grosse pomme et d'une sélection B-Ball complète, Foot Locker rentre toute une série de paires en noir et/ou blanc, écho aux sorties triple black ou triple white initiées la saison dernière.
Puma, Adidas, New Balance ou Nike, toute ont orientées certains modèles iconiques vers cette tendance et proposent de quoi exprimer son amour des chaussures de sport dans l'épure la plus totale.


Focus NYC - Adidas Superstar NYC et Puma


Collection B-Ball - Nike Air Force One



New Balance 850


Nike Air Max Tavas Premium


Nike Huarache


Nike Air Tuned


Puma Trinomic R698


Adidas LA Trainer


Adidas ZX Flux Woven


Adidas ZX Flux

Vous pouvez checker les paires déjà dispo et les sorties à venir sur le site officiel.
AllWhite(Black)Everything.

]]>
<![CDATA[FRAIS / HBD : Le Coq Sportif collabore avec Le Rayon Frais]]> A l'occasion des 5 ans du shop bordelais, l'équipementier français revisite son modèle Éclat. Une paire disponible à partir du 14 février.

Pour sa première sneaker collab, le Rayon Frais a souhaité rendre hommage à sa ville d'adoption, et plus précisément à l'artère qui l'héberge : la rue Saint-James. En plus d'un gris brut mixé avec un blanc crème qui rappelle la transformation subie par la pierre bordelaise, le plan du quartier est dessiné sous le semelle. Le traitement est particulièrement réussi.
Modèle limité à 348 exemplaires, du 40 au 46, disponible dès le 14 février dans une sélection de shop. (Le Rayon Frais, Black Rainbow, Flagship Storre Le coq, Slam Jam, Hanon...)


Texte par François Chevalier

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Jimmy Fallon sauvé par le gong]]> L'image du jour ! Dans son Tonight Show, Jimmy Fallon a réuni l'équipe de Saved by the Bell (Sauvés par le Gong en VF). Bon sang, mais où est Scritch ?
D'après nos recherches, les nouvelles ne sont pas très bonnes pour Dustin Diamond (alias Scritch).

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Patta 10 years : Get Familiar]]> Toujours pas de date de sortie officielle pour le documentaire sur Patta. En revanche, un second trailer a été dévoilé. Pour info, la Mecque du streetwear en Europe (basée à Amsterdam) a fêté ses 10 années d'existence en 2014.

Via High Snobiety

]]>
<![CDATA[BLOGS / Le blog de GERZ / Booba - Caracas / GERZ Rmx]]> ]]> <![CDATA[FRAIS / “Prisons” : Le reportage IRL de Grégoire Korganow]]> Le photographe présente à la MEP une série de clichés réalisée dans une vingtaine d'établissements pénitenciers. Cette exposition est le fruit d'un travail effectué entre 2011 et 2014, sur le thème de l’enfermement en France.

En qualité de “Contrôleur des Lieux de Privation de Liberté”, Grégoire Korganow avait la permission de tout photographier : l’intérieur des cellules, la cour de promenade, les parloirs, les douches, le mitard…
Ce collaborateur habituel de la presse papier (Libé, L'Express, NY Times...) explique les conditions de son immersion et ce qu'il a voulu montrer dans son reportage d'un réalisme confondant :
« La prison, espace inaccessible au regard, suscite le fantasme. La réalité que j’y ai éprouvée est peu spectaculaire. L’enfer de l’incarcération tient beaucoup à l’accumulation et la répétition de traitements indignes qui transforment l’ordinaire en cauchemar : les règles avilissantes, la solitude, la promiscuité, l’insalubrité, le désoeuvrement, l’inconfort… À cela s’ajoute la violence qui s’exerce dans les zones d’ombre et les cours de promenade. C’est cette intimité de l’enfermement que je cherche à photographier en couleur, de façon frontale, directe, sans effet. Je ne m’attache pas à une action ou à une anecdote. Je procède par petites touches, je m’imprègne de la géographie des lieux, de la lumière, des sons, des récits des détenus… (...)
Je saisis l’indicible, le temps qui s’arrête, la vie qui rétrécit, qui s’efface. Je ne montre aucun visage. Je ne raconte pas d’histoire. Je m’en tiens au traitement des individus et de leur intégrité. Je m’en tiens à ce que la spatialité, les mouvements, les postures, les marques corporelles révèlent de la condition carcérale aujourd’hui. »

Prisons par Grégoire Korganow, jusqu'au 5 avril, à la Maison européenne de la Photographie.


Repéré par François Chevalier

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Terry Richardson exposé à Paris]]> Le photographe américain sera exposé à la galerie Perrotin à partir du 7 mars 2015. Terry Richardson se dit « super excité » et il l'a fait savoir hier sur son compte Instagram. Rien n'a filtré sur le contenu pour l'instant.
Depuis quelques jours, Richardson est visiblement sur la route et publie beaucoup de photos de Motel sur son diary. La dernière star à être passée par le studio de l'homme qui lève des pouces n'est autre que Marilyn Manson (le 15 janvier dernier). Un indice ?

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Grems et Le Jouage AKA Hustla sortent Menti 2]]> Le duo Hustla composé des mc's Grems et Le Jouage continuent de teaser leur 3ème LP en lâchant un clip par semaine.

Après le track éponyme Hustla la semaine dernière voilà un Menti - 2 tout en souplesse.

Ascenseur Emotionnel sortira le 27 Avril, d'ici là on vous postera les clips au fur et à mesure.

]]>
<![CDATA[BLOGS / Take Away : le blog des cuisines de rue / Tooq Tooq]]>


Un pad thaï qui tient la route à Paname, ça court pas les rues, donc c'est peu dire que je place beaucoup d'espoir dans le camion de May Sombath. Cette expat' installée à Paris a une bonne carte à jouer avec dans le game des nouilles de riz sautées au wok.

Première information, chez Tooq Tooq, on ne lésine pas sur les quantités.

Lire la suite...

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Record NBA : Tony Parker dans la légende]]> Hier, le meneur des San Antonio Spurs et de l'équipe de France est entré un peu plus dans la légende du jeu.
TP, 32 ans, est devenu le joueur le plus rapide de l'histoire à remporter les 700 matches en carrière, en seulement 973 rencontres disputées (71,9% de victoires). Personne n'est allé plus vite que Français. Pas même Michael Jordan ou Kobe Bryant. Un exploit statistique relevé par le compte Twitter officiel de la franchise texane. Chaque jour, le Hall of fame se rapproche un peu plus...

Via Basket-infos.com

]]>
<![CDATA[BLOGS / Internet Explorer : la revue du WEB / Dynamo, magazine en roue libre]]> France 4 et TV Lab organisent un concours de « programmes de flux ». L'enjeu ? Une diffusion sur la chaîne du service public à partir du vote des internautes.
Parmi les participants, un projet a particulièrement retenu notre attention : « Dynamo le magazine lifestyle du vélo ». Une émission de 26 minutes sur les nouvelles pratiques liées aux deux roues. Également au menu, une rubrique rétro sur les gloires du Tour de France et une autre dédiée à la customisation avec Jorge Alvarez dans le rôle de Xzibit. A la présentation, notre Schmitto national et la légende Bernard Hinault en personne. Ça a de la gueule hein ?

Le formulaire de vote sur le site de France 4

Via France 4

]]>
<![CDATA[FRAIS / Documentaire : Dans l'atelier de Jonone]]> Le réalisateur Alexis Deforges s'est introduit dans l'atelier du graffeur new-yorkais installé en France depuis deux décennies. En résulte un portrait qui décrit la personnalité intense de Jonone, son approche physique de la peinture, ainsi que le rapport privilégié qu'il entretient entre l'art pugilistique et son processus de création.

Ce reportage intervient dans un contexte spécial pour la légende du graffiti. Décoré de la Légion d'honneur dans la promotion du 1er janvier 2015, la même que Mimie Mathy (sic), l'une des oeuvres de Jonone a été accrochée à l'Assemblée Nationale. Un an après avoir été victime d'un faussaire et d'un apprenti marchand d'art, John Andrew Perello (son nom à l'état civil) retrouve le sourire.

Texte par François Chevalier

]]>
<![CDATA[FRAIS / Top Shot : Adrian Skenderovic shoote les touristes sur les bateaux mouches parisiens]]> Il nous avait déjà tapé dans l'oeil avec ses Lost Hoops, série dans laquelle le photographe dévoilait des paniers de basket à travers le monde entier. Adrian Skenderovic revient avec Down The River, un projet qui consiste à shooter en « top shot » (prise de vue verticale) les touristes sur les bateaux mouches parisiens.

Un dispositif que l'auteur résume ainsi : « J’ai eu l’idée de cette série en me baladant sur les quais de Seine, c’est un endroit où je traine souvent pour shooter, c’est dégagé donc y’a souvent une belle lumière. L’idée de photographier les bateaux-mouches est venue assez naturellement. Visuellement, c'était surprenant : graphique, coloré et surtout avec des humains qui se comportent parfois bizarrement. (...)
Les bateaux-mouches, c'est le truc de touristes par excellence : c’est donc un sujet intéressant quand on habite la ville la plus touristique au monde. Regarder ceux qui regardent, c'est une idée qui me plait bien ».

Plus d'images sur le .com de l'artiste : adrianskenderovicphotography.com

Propos recueillis par François Chevalier

]]>
<![CDATA[FRAIS / Vintage Hoops : De Shaq à Darryl Dawkins, ces joueurs capables de démolir un panier de basket]]> Aujourd'hui, il est presque impossible pour un joueur NBA « de tordre le fer » en plein match. Jurisprudence Shaquille O' Neal oblige, la structure des paniers est conçue pour supporter des poids surhumains. Mais en des temps pas si lointains, certains phénomènes physiques sont parvenus à détruire un cercle, donnant lieu à des scènes de chaos. Retour en quelques souvenirs sur un phénomène en voie d'extinction.

Pour la petite histoire, il m'est arrivé de casser un panier. Impossible d'oublier. C'était au collège, en classe de 4e. Juste après les JO de Barcelone. Dans la cours de récré, nombreux sont les mecs qui ont abandonné le foot au profit du ballon orange en découvrant la Dream Team. C'est mon cas. Natif de Limoges, ça doit être dans les gènes.
Avec mes potes, on a une obsession : dunker. Sauf qu'à 13 ans, il faut ruser. Une chaise, un espalier, un trampoline... Tous les moyens sont bons pour se hisser. Un jour, en cours de d'EPS, je m'accroche à l'arceau après appui sur... une rampe de danse dans le gymnase scolaire. Sur la descente, le matos me reste dans les mains ! J'ai encore le bruit du bois qui craque en tête. En colère, mon prof de sport m'inflige une punition terrible. Il m'a fallu copier mille fois la phrase suivante sur des feuilles Clairefontaine : « Je ne me suspendrai plus jamais au panier de basket lors d'un cours de mon cher et tendre professeur d'éducation physique et sportive ». Interdiction formelle d'utiliser du papier carbone.
Humiliation suprême, mon oeuvre a été déchirée par mes soins, devant toute la classe. Heureusement, des camarades dévoués m'ont aidé... De cette expérience traumatisante, je conserve cette fascination étrange pour la destruction de matériel sportif. Une page Wikipedia baptisée « backborard shattering » recense ces actes de vandalisme.

Darryl Dawkins aka le briseur de plexiglas

Nul besoin de réaliser des tests ADN, l'ex-star des Sixers de Philadelphie dans la seconde moitié des années 70 est sans conteste le père spirituel du Shaq et le dépositaire du « power dunk ». Avec son physique hors norme pour l'époque (2,11 m pour 120 kgs de muscle), Chocolate Thunder (l'un de ses multiples sobriquets) massacrait les arceaux en déployant une puissance inouïe.
En 1979, par deux fois (face à Kansas puis San Antonio), le cylindre n'a pas résisté aux assauts répétés de l'autoproclamé « glass breaker ». Sa botte secrète ? Fracasser le plexiglas en mille morceaux, sur le parquet. Dans la foulée, Dawkins reçoit un coup de fil du « commissionner » Larry O'Brien lui demandant de se calmer, sous peine de lui coller une amende !

Shaquille O'Neal, ce casseur multirécidiviste

La casier judiciaire de « l'Hippopo Shaq » - surnom affectueux inventé par Jacques Monclar - est long comme le bras. Dès son arrivée sur les parquets de la grande ligue américaine, le pivot du Magic se fait remarquer, durant la saison 1992/93. D'abord dans un match disputé à Phoenix où suite à un smash presque anodin, la structure s'affaisse sous le poids du numéro 32 de la franchise floridienne.
C'est ensuite à East Rutherford, dans le New Jersey que le Big Shaq Daddy va sévir. Lorsqu'on revoit la violence des images (voir la vidéo ci-dessous), c'est un miracle qu'il ne se soit pas fait décapiter par le tableau des 24 secondes situé au sommet de la planche. Pour éviter que ce scénario se reproduise, les sbires de David Stern vont modifier les règlements. Désormais, les arceaux seront lestés pour résister à n'importe quel choc.

A lire aussi : Abdul-Jabbar, Chamberlain, Muresan... Ces basketteurs géants qui font du cinéma

Bonus : Le saviez vous ? Jordan aussi a cassé un panier !


Come fly with me

En 1985, lors d'un match exhibition organisé par Nike en Italie. Une sélection de joueurs américains affronte une équipe composée d'Européens. Sur une contre-attaque classique, MJ23 lâche un tomar dont il a le secret pour tester les infrastructures transalpines. Résultat : le plexiglas explose !

Quand un membre des Harlem Globetrotter a failli mourir... en smashant

Pour le plaisir, quelques douches supplémentaires

Texte par François Chevalier

]]>
<![CDATA[STREET LIFE / It Must Be Feb | Footlocker | Londres / 2015-01-15]]> <![CDATA[SHOPPING / Daisy]]> <![CDATA[SHOPPING / ROYA]]> <![CDATA[REVUES / Mehdi Tahmi, collectionneur - “Je possède plus de 1000 matchs de basket en VHS”]]> ...Lire la revue ]]> <![CDATA[REVUES / Orelsan - « Sur Saint-Valentin, je parle de coucher avec des filles consentantes »]]>
...Lire la revue ]]>
<![CDATA[REVUES / Fred Musa - « Avec Tabata Cash, j'avais le rôle de Difool »]]> Planète Rap sur Skyrock. Rencontre avec cet accroc du micro devenu un défenseur du rap hexagonal. Aujourd'hui en place, l'animateur revient également sur ses débuts à la radio, sa rencontre avec Tabata Cash et ses plantages.
...Lire la revue ]]>
<![CDATA[SHOPPING / Homecore]]> <![CDATA[REVUES / Lio - « Avec Tekilatex, je vis une deuxième jeunesse »]]> ...Lire la revue ]]> <![CDATA[REVUES / Olivier Cachin - « NTM ne pouvait pas refuser 1 million d'euros »]]> ...Lire la revue ]]> <![CDATA[REVUES / Yelle - « Les punchlines de Booba te donnent de la confiance »]]> Safari Disco Club, une balade pop à la fois pétillante et intimiste.
...Lire la revue ]]>
<![CDATA[REVUES / Teki Latex - « Les obstacles à la reformation de TTC semblent insurmontables »]]>
...Lire la revue ]]>
<![CDATA[REVUES / Dimuschi - Dix ans de haute couture électro]]> Dimuschi
revient : l'évènement a lieu vendredi dans un lieu dévoilé seulement 48 heures avant.

Collectif né à Paris en 2004, Dimuschi descend en droite ligne de la mouvance free, révolution festive d'une musique libérée de la règle des trois unités scénique, instrumentale et commerciale qui germe dans l'underground des mid-Eighties. L'occasion de vous ressortir le portrait de Laurent Baylet et Patrick Bamberger, co-fondateurs, rencontrés en janvier dernier à la soirée des dix ans de Dimuschi.
...Lire la revue ]]> <![CDATA[STREET LIFE / Adidas x NBGHD at BlackRainbow / 2014-10-12]]> <![CDATA[SHOPPING / Ballin']]> <![CDATA[SHOPPING / SAPAPAYA]]> <![CDATA[STREET LIFE / Sosh sur Mer - Narbonne / 2014-07-21]]> <![CDATA[SHOPPING / Official Issue Xo]]> <![CDATA[SHOPPING / Hey Pearl]]> <![CDATA[SHOPPING / Keys Open Doors]]> <![CDATA[STREET LIFE / Demolition Party / Royal Monceau / 2008-06-26]]> <![CDATA[SHOPPING / I Think I'll Call It Morning]]> <![CDATA[SHOPPING / Cholas]]> <![CDATA[STREET LIFE / Fegra Session | Biarritz / 2013-07-21]]> <![CDATA[STREET LIFE / Sosh Quik Pro 2013 | Hossegor / 2013-10-10]]> <![CDATA[STREET LIFE / Big Festival | Qhuit Party / 2013-07-20]]> <![CDATA[STREET LIFE / Big Festival | Wu Tang / 2013-07-19]]> <![CDATA[STREET LIFE / Big Festival | Boss Sound System / 2013-07-18]]> <![CDATA[STREET LIFE / Paulette Corner | Sosh | Roxy Pro / 2013-07-15]]>